Pour un jeune, dire son homosexualité est une étape essentielle mais sans doute périlleuse. Elle suppose un lien de confiance fort qui cependant n’offre aucune garantie à l’égard d’un possible rejet.
Dire son homosexualité à ses parents est, dans ce nécessaire cheminement, l’épreuve la plus risquée car une réaction d’intolérance peut être synonyme, pour la ou le jeune, de perte de confiance, de rupture du lien affectif aux suites parfois dramatiques lorsqu’elle ou il a l’impression que tout dialogue est impossible en raison d’une réponse intransigeante qui relève du dogmatisme.
C’est pourquoi, il est important de maintenir le dialogue, de prendre le temps de se renseigner, de s’informer, de peser le poids des préjugés, des idées reçues, de prendre des contacts, même si les premières réactions peuvent être imprégnées de tristesse, d’incompréhension, de déception.
Parce que ses membres ont dû eux aussi parcourir un chemin difficile vers l’acceptation de l’homosexualité de leur enfant, la comprendre, l’assumer, Parents d’homos s’offre à ouvrir une écoute, un dialogue avec des parents désorientés et peut-être bouleversés par la révélation de l’homosexualité de leur fils ou de leur fille.